samedi 3 novembre 2012

L'OPTIQUE "DIVINATOIRE"

TAROT « DIVINATOIRE » ou "DES MOIRES" 
(DANS LE SENS ÉLÉMENTAIRE)


LE TAROT "DIVINATOIRE" EST "LE TAROT DE LA VOIX DU BON CONSEIL"

Imaginons un instant une situation concrète : on se demande comment va se passer l’été prochain... Vais-je avoir enfin ma promotion? Ma femme a-t-elle un amant? Vais-je mourir cet été?, pourrait-on se demander.

Voilà! C’est là le genre de question que tout le monde se posent... Ce sont des questions "élémentaires"...

Pour ce genre de questions, il faut alors avoir recours à un tirage des cartes...

Il faut absolument s’attendre à ce que ce genre de tirage bouleverse le consultant... Ça arrive assez souvent... Très certainement, même les tirages qui semblent les plus anodins restent imprimés dans la mémoire du consultant et vont finir par avoir une incidence sur les évènements en cours ou à venir... Le "Tarot Divinatoire" est précisément un outil qui permet de savoir comment envisager l’avenir... Quelles décisions prendre, quelles éventualités se présentent...

Mais attention, le tirage du "Tarot Divinatoire",  c'est-à-dire, dans le sens "Élémentaire", ne donne pas toujours les réponses auxquelles ont s’attend, et bien souvent un arcane se montre et vient saper le moral!

Combien de fois j’ai tiré un arcane, en un tirage personnels ou pour autrui, et je me suis trouver devant l’éminence d’une catastrophe! Annonce de chambardements importants, perte d’emploi, séparation, même décès! Cet aspect des choses m’a travaillée l’esprit durant des années.

Le Tarot utilisé de manière "divinatoire" est certainement des plus déconcertant et bouleversant!

Mais il ne faut pas apprendre à lire les drames en vus! Il faut apprendre à lire les "conseils"... Le Tarot Divinatoire est d’abord et avant tout : un conseiller !

Depuis que j’utilise le Tarot tel un oracle divinatoire, j’ai l’impression d’avancer bien plus vite, comme si un pan de voile dissimulant le Mystère s’était peu à peu soulevé et permettre des vues d'ensemble!

Pour aborder le Tarot, il est important de se demander; qu’est-ce que l’on cherche à savoir. Se demander par exemple, comment va évoluer cette situation ? Que m’apporterait d’entreprendre cela ? Qu’est-ce qui se trame dans cette relation ? Comment aider X à s’en sortir ? Que pourrais-je faire, que mobiliser comme facultés pour aboutir avec succès dans cette entreprise (ou situation) ? Etc...

Le Tarot peut être consulté également lorsque survient un évènement imprévu, déstabilisant ou choquant ou incompréhensible...

Les arcanes majeurs proposent un reflet de ce qui se passe dans notre monde intérieur, un reflet de son mouvement. Ce regard porté dans les profondeurs de notre être grâce au Tarot permet d'évaluer si notre désir ou nos pensées conscientes sont en harmonie avec nos motivations inconscientes ; ce qui permet de définir si notre action s'annonce cohérente, si nous sommes congruents, ou si nous sommes en conflit intérieur, ambivalents, en contradiction, dans une situation donnée.

POURQUOI DIT-ON AUSSI TAROT DES « MOIRES » ?


Dans la mythologie grecque, les Moires (en grec ancien Μοιραι/ Moîrai, littéralement les "portions de destin assignées à chaque homme") sont des divinités du Destin implacable. Elles sont assimilées aux Parques dans la mythologie romaine.

Les Moires étaient, donc, la personnification du Destin, plus précisément des "Destinées".
On les considérait comme les filles de Zeus et de Thémis mais pour Hésiode elles sont les filles de Nuit.

En général elles surveillent le destin des hommes plus qu'elles ne le déterminent. Dans la mythologie grecque les Destinées sont parfois personnifiées, tantôt distinctes de Zeus, tantôt confondues avec lui. Mais en général, les autres dieux et Zeus lui même paraissent soumis au "DESTIN" (en tant que tel) comme l'affirmait Eschyle dans "Prométhée Enchaîné".

De nombreux d'auteurs classiques considéraient les Moires comme plus puissantes que les dieux eux mêmes; Homère et Virgile représentaient Zeus pesant sur une balance les sorts des héros.

Ainsi, Zeus apparaît plus comme l'exécuteur du destin que comme celui qui le détermine. C'est la Moire qui empêche les dieux d'intervenir sur le champ de bataille de Troie lorsque le héros voit sa dernière heure arriver.

Le Destin a divers noms ou divers agents qui se rapportent tous à l'idée de "la part réservée à chaque être" (de vie, de bonheur, de malheur).


Les Moires sont au nombre de trois :

• Clotho file les jours et les évènements de la vie.
• Lachesis enroule le fils, et tire le sort de chacun.
• Atropos coupe avec ses ciseaux, le fil de la vie.

Chez les Romains les Parques se nommaient "Nona", "Decima" et "Morta". Elles présidaient à la naissance, au mariage et à la mort. Elles étaient représentaient sur le Forum et on les appelait "Tria Fata" (les 3 fées).

Les divinités du Destin apparaissent aussi dans d'autres mythologies comme la mythologie germanique et nordique sous le nom de "Nornes".

LES MOIRES ET LE TAROT


L'idée que la destinée de chaque être humain est ordonnée et régie par des forces qui le dépassent est aussi ancienne que l'humanité elle-même. Les Grecs se servaient de plusieurs termes pour décrire ces forces : pour eux les 3 Moires veillaient sur les destinées, et particulièrement ils avaient un faible pour les métaphores tirées de la notion du "fil" de la vie. (comme cette notion du "fil" d’Ariane, qui prévient que l’on s’égare et permet de remonter à la source).

C'est ainsi que, dans la plus ancienne personnification du Destin de la littérature grecque, Hésiode mentionne les trois fileuses, les "Klothes" (ou Moires). Hésiode fut d'ailleurs le premier à donner un nom et à assigner une tâche particulière à chacune des trois sœurs.


Lachésis attribue à chaque homme sa part de fil, Clotho l'enroule et Atropos le tranche à heure fixée. Apparemment, les Moires agissent souvent contre la volonté de Zeus. Mais tous les dieux sont tenus de leur obéir, car l'existence même des Moires garantit le bon ordre de l'univers auquel les dieux sont soumis.

On doit à l’initié Aristide de l’Espinay l'expression : "Des Moires", pour désigner les tirages du Tarot dans le sens "Divinatoire"... Selon lui, le Tarot est un moyen d’entré en communication avec le "Divin", de fait: avec les "Moires". 

Il explique encore, que le Tarot indique comment l’on peut transformer notre destin, et affirme que le Tarot est le fruit d’une correspondance privilégié avec la "Tria Fata" qui est d’ailleurs le titre de son ouvrage consacré aux secret des 3 destinées...

LA DIVINATION ET LE SECRET DES 3 DESTINÉES


J’aborderai souvent ce sujet, axe centre des secrets du Tarot... Axe autour duquel tourne la Roue des Destinées... Il s’agit là d’une des Clés ésotérique, mais surtout c’est LA Clé de la Divination! Cette clé qui permet  d’ouvrir la Grande Porte du Temple, et qui permet d’avoir une vue au delà du temps... Et qui permet encore à l’initié de transformer, de changer son destin...

Par contre, ces principes et lois qui régissent le monde astral des 3 destinées sont difficiles d’accès et exige beaucoup d’apprentissage, de patience et de sagesse... Cet apprentissage demande plusieurs années de travaux d’initiés, et en révéler tous les angles demande une masse considérable d’indications et d’enseignements... (Ces enseignements ont été recueillis et ont été minutieusement rapportées dans mon ouvrage : "Les Secrets Initiatiques du Tarot").

LA LECTURE DU TAROT DIVINATOIRE EST UN « ORACLE »


Le Tarot est un outil divinatoire qui s’avère être le plus achevé des "Oracle".

Définitions officielles : Une divination est une prédiction de l’avenir. Bon sans doute... Mais aussi, le terme divination fait directement référence au "Divin". Et encore, "diviner" nous amène à "deviner".

Quant à l’Oracle, à proprement parler, il s’agit ni plus ni moins d’un "message" ; une réponse divine. Un oracle sert à répondre aux questions importantes qui nous tourmentent. L’aide est divine et l’on peut prétendre qu’elle est lumineuse, innocente et pure.

Le maniement du Tarot permet de nous connecter avec la part divine en nous.

Le Tarot devient un outil extraordinairement utile et efficace pour nous aider à mieux discerner ou à soupeser diverses possibilités et, également, pour évaluer les opportunités et le bon moment d’agir, d’entreprendre, de s’engager, etc...

Notre vie est déterminée par nos choix, qu'ils soient de moindre conséquence comme les choix importants qui vont déterminer notre destinée, notre chemin de vie.

Nous faisons des choix sans même nous en rendre compte, automatiquement, alors que d’autres choix sont décidés après réflexion, et d’autres nous laissent indécis et nous tiraillent, ce qui provoque un état d’opposition entre deux idées ou désirs, soit un conflit intérieur.

Un Oracle se consulte lorsqu’on a une décision importante à prendre, un choix décisif, ou alors pour voir, au-delà des apparences, une situation qui affecte. Cette démarche s'effectue aussi pour confirmer ou infirmer une intuition, un sentiment, une pensée.

Le film Matrix montre bien l’importance ainsi que les fonctions et raison de consulter l’Oracle (personnifié dans le film). À chaque moment clé, important, les héros consultent l’Oracle. Consulter le Tarot sert, comme dans le film, à aller rencontrer un esprit supérieur afin de confronter nos croyances avec l'opinion divine.

LES RÔLES DE CONSULTANT ET DE TAROLOGUE


Recevoir une personne en "consultation" n’est pas un jeu ni une façon de s’accorder de l’importance. La mise en situation n’est jamais anodine. En fait, accepter de faire une consultation Tarot, c’est accepter de mettre notre part divine au service de l’autre et donc de mettre notre personnalité entre parenthèse pour s’ouvrir aux énergies et aux ondes du consultant. Ce n’est qu’à partir de là qu’un échange peut se faire et apporter quelque chose à la personne qui consulte.

COMMENT ABORDER LE FUTUR AVEC LE TAROT


Mon opinion au sujet des prédictions est plutôt défavorable. Je pars de l'idée que le présent est un "produit" du passé ; et l'avenir commence dès maintenant. Chaque décision que l'on prend, à chaque moment de la journée, peut modifier le futur ; à quoi il faut ajouter chaque évènement imprévu, même le plus anodin, et chaque accident ou coup du sort. C'est pourquoi, je travaille sur le présent.

Il peut arriver à chacun d’être préoccupé par l'avenir. Le Tarot est efficace pour se projeter dans le futur à partir d'un point précis situé ici et maintenant. Se projeter dans l'avenir sert à étudier les probabilités de développement, ainsi que les éventuelles conséquences de nos idées, projets, entreprises et autres décisions à prendre.

Se préoccuper de l'avenir signale, le plus souvent, que nous traversons un état de confusion ou de mal-être ou de découragement ou d'ennui profond, etc... Cet état d’insatisfaction nous pousse à vouloir connaître le futur, comme si la solution à notre difficulté ou à notre souffrance actuelle s'y trouvait ; comme si ce que nous saurions du futur pouvait nous donner les motivations, espoir et foi qui nous font défauts ici et maintenant. Cette démarche représente une absurdité, notamment parce que l'espoir et la foi se cultivent au jour le jour et de façon individuelle.

En vérité, personne à ma connaissance ne peut connaître l’avenir précisément, vu le nombre de probabilités prévisibles et imprévisibles à considérer, à quoi il faut ajouter l’accidentel et capricieux sort ou hasard, à quoi il faut ajouter encore l’influence de Lois et Forces supérieures qui agissent, à quoi il faut ajouter également les soubresauts naturels de notre terre-mère vivante et donc imprévisible (tremblement de terre, tsunami, éruption volcanique, ouragan…), etc... etc... etc...

S’il est possible de changer nos destinées, cela influe sûrement d’une certaine manière sur LA DESTINÉE du monde, et se répercute dans l’humanité entière... voire jusque dans l’infini du cosmos! Et si comme le prétendait Aristide de l’Espinay les Moires sont toujours disposées à opérées des changements dans le Destin de l’humanité, à conditions que ces changement soient souhaités et aillent dans le sens d’une élévation et d’un accomplissement, dans le sens du "bien".

Cela dit...

Pour aborder le futur, il vaut mieux éviter le genre de questions du type "est-ce que ça va changer ?" Il est bien évident qu'aucun des arcanes mineurs et majeurs ne propose de réponse binaire "oui" ou "non". Et aucun ne propose de solution emballée. Il vaut mieux éviter aussi le genre de questions "que ferais-je dans un mois ?".

En effet, ces questions ne s’appuient sur aucune idée ni projet ni désir. Il ressort de ces questions un besoin de changement. Mais la vie, son mouvement perpétuel, ne cesse de provoquer des changements ! Et, paradoxalement, il nous arrive d’espérer un changement tout en le craignant, car le changement génère la nouveauté, qui déclenche un sentiment d’insécurité face à l’inconnu, ainsi qu’une perte de repères et de contrôle sur ce qui a été stabilisé.

À propos de la voyance, veuillez bien considérer ce fait : un voyant n'a pas besoin du Tarot pour avoir des images ou idées ! Un vrai voyant reçoit des flashs clairvoyants, soit sous forme d'images, soit sous forme sensitive, soit sous forme de pensées. Le plus souvent ces flashs révèlent le passé, plutôt que l’avenir.

Les soi-disant voyants, cartomanciens et autres, peuvent être doués pour voir des parcelles du passé ; et comme la tendance est de répéter les mêmes situations, les mêmes schémas, ils en déduisent notre avenir possible selon notre schéma préétabli ; ce qui représente le risque de nous conforter et maintenir dans ce schéma préétabli soit, de poursuivre dans le cercle vicieux des répétitions.

Ou sinon, ces soi-disant voyants perçoivent ce dont nous rêvons, ce que nous désirons, et ils argumentent dans ce sens. Le risque de cette approche consiste à rendre dépendant le client de ces soi-disant visions du futur. Ces prédictions risquent de prendre la forme d’une suggestion pour les personnes fragiles ou à la pensée insuffisamment indépendante.

Pour utiliser le Tarot, il vaut mieux demander "comment procéder pour que tel aspect change ou évolue?" ou : "quel intérêt aurais-je à changer de travail ?" ou encore : "qu'est-ce qui fait que je suis démotivé dans cette situation?" ou "comment va évoluer cette situation ?", etc...

Quand on veut se projeter dans l’avenir, il faut se demander ce qu’on cherche à savoir, à découvrir, à conforter, à améliorer. Ensuite, il reste à se demander comment parvenir à ce que je désire. Pour étudier le comment, le Tarot est très efficace.

Observer le monde, s'observer, étudier, analyser, apprendre à se connaître et à comprendre une situation présente, tous ces actes ont comme effet de nous rendre toujours plus lucide et intuitif pour l'avenir.

Dénouer une situation actuelle, dépasser une difficulté ou un blocage, affronter nos peurs et démons intérieurs ouvrent une voie vers un avenir meilleur.

Tirer les leçons du passé nous rend plus fort et intelligent dans l'ici et maintenant ; réfléchir et méditer ici et maintenant prépare l'avenir.

C'est en cela que le Tarot est le plus utile : pour mieux comprendre ce qui se passe dans notre vie et pour préparer un avenir meilleur.

Georges Colleuil a judicieusement écrit : "Le Tarot ne sert pas à lire l'avenir mais à le construire".

Vouloir connaître son futur c'est chercher à se déresponsabiliser et à justifier notre inertie (paresse, lâcheté, dépression, peur de l'échec ou de la réussite, etc...)

Vouloir connaître son avenir c'est remettre sa destinée aux mains et à la volonté d'autrui.
Vouloir connaître son avenir c’est museler la créativité et assourdir la fonction intuitive.
Vouloir connaître son futur c'est refuser d'admettre la part irrationnelle et mystérieuse de la vie/mort.
Vouloir connaître son futur c'est se priver des surprises miraculeuses de la vie.

Qui peut prétendre savoir exactement ce que sera demain ? Sachant que chaque instant à venir et que le moindre évènement imprévu peuvent faire dévier une trajectoire, même infiniment.

C’est pourquoi, dans quand on consulte le Tarot Divinatoire, il faut surtout se rappeler qu’il s’agit d’écouter "La Voix du Bon Conseil", plutôt que la douteuse voix des prophéties formulées prétentieusement...

Attention aux innombrables charlatans. Ne vous laissez pas abuser.

Le plus souvent, vouloir connaître son avenir est une démarche vaine, probablement désespérée. En effet, si je vis pleinement l'instant présent, je ne me soucie ni du passé ni de l'avenir. Chercher à vivre comme dans le passé ou à savoir ce qui nous attend équivaut à un refus de la réalité ou à un symptôme d'insatisfaction en rapport avec ce qui est vécu au présent. Ce qui nous attend demain dépend de ce que nous faisons et ne faisons pas aujourd’hui.

Se projeter dans le futur peut être utile, c'est même un excellent exercice pour parvenir à réaliser un projet, un rêve ou autres. Se projeter dans l'avenir c'est se soucier de son devenir, de son bien-être tant physique que psychique. Et c’est une activité individuelle (même si on est accompagné) qui mobilise l’imagination créative et stimule l’intelligence.

Avec le Tarot, il est possible de voir, d'étudier l'évolution possible d'une situation, d'un projet, d'une relation ou d'un état d'être. Mais l'évolution est perçue à partir d'un instant donné, à partir d'une photo de la situation évoquée au préalable... Il s’agit de faire comme un agriculteur qui plante plusieurs graines différentes dans divers champs en espérant de généreuses récoltes variées. Tout en plantant les graines, l’agriculteur a conscience qu'une partie des graines ne donnera rien et qu'une autre partie, voire toutes, risque d'être détruite par des évènements accidentels.

C’est dans l’instant présent qu’on plante les graines de notre devenir. Chercher à planter de bonnes graines, dans une bonne terre et dans de bonnes conditions est un moyen de préparer l’avenir. C’est dans le cadre de cette démarche que le Tarot est efficace.

Le Tarot est un outil puissant servant à comprendre le passé et le présent ainsi qu’à préparer demain, par une étude à la fois rationnelle et à la fois intuitive d’un tirage de cartes.

En conclusion, quand on consulte le Tarot, il faut d’abord définir le plus précisément possible la situation à traiter. Si nécessaire, faire un tirage avec une question portant sur le passé, afin de mieux comprendre les causes de la situation actuelle, afin de cerner ce qui vous a amené à cette situation insatisfaisante. Et enfin, pensez à ce qui vous questionne sur le devenir ou sur les aspects qui bloquent et que vous aimeriez dépasser ou sinon, sur les aspects que vous voudriez voir changer, faire évoluer, etc... Et demander humblement conseil...

Rappelez-vous que les arcanes du Tarot font resurgir les aspects inconscients et irrationnels des situations, ce qui représente un apport complémentaire au raisonnement.

À méditer : D’où? De quoi, émerge mon futur ? Qu’est-ce qui "conditionne" mon futur à prendre cette direction plutôt qu’une autre ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire