samedi 25 août 2012

PASSÉ, PRÉSENT, FUTUR


LE TAROT ET LE TEMPS

Je vous propose de regrouper les arcanes selon l’orientation des personnages par rapport au passé (ils regardent vers la gauche), au présent (ils regardent droit devant eux), et au futur (ils regardent vers la droite). 

Les arcanes précisent souvent s’il s’agit du passé, du présent ou du futur... 
 

On aligne donc les arcanes majeurs selon leurs « regards », et on remarque que : 

1) sur 7 des arcanes figurent des êtres tournés vers le côté gauche = orientés vers le passé. (Le Bateleur, La Papesse, L’Empereur, L’Hermite, La Tempérance, L’Étoile et Le Monde). 

2) sur 3 arcanes figurent des êtres en transition entre le passé et le présent (Amoureux, Le Chariot, La Roue-de-Fortune) 

3) sur 5 des arcanes figurent des êtres regardant de face = orientés vers le présent (La Justice, Le Pendu, Le Diable, La Lune, et Le Soleil) (On peut y rajouter Le Jugement, considérant que l’Ange regarde droit devant – Le Jugement est à considéré comme un arcane qui indique le présent, sinon le futur proche) 

4) sur 1 arcane figure des êtres en transition entre le présent et le futur (Le Chariot) 

5) sur 5 des arcanes figurent des êtres tournés vers le côté droit = vers le futur. (Le Mat, L’Impératrice, Le Pape, La Force, La Mort). 

6) sur 1 des arcanes figurent la foudre, qui vient du ciel, provenant de la droite, donc de l’avenir... Subséquemment, il s’agit souvent d’un présage annonçant l’effondrement de quelque chose dans un avenir proche. (La Maison-Dieu) 

7) sur 5 des arcanes figurent des êtres le regard tournés vers les cieux = Appel à un changement important pour le futur en ce qui concerne l’accomplissement (Mat, Roue-de-Fortune, Maison-Dieu, La Lune, Le Jugement). 

Évidemment, ces remarques se réfèrent au Tarot Marseillais, dans la version Dodal, et dépendamment des diverses versions du Tarot il y a certaines variantes... Par exemple, parfois le personnage du Chariot semble regarder vers le passé plutôt que vers le ciel... Sinon dans quelques Tarots, sur l’Arcane sans Nom le personnage de la Mort se dirige vers le passé... 

Selon moi, il faut considérer ces variantes et se fier aux images qui figurent sur notre Tarot personnel... Quelque soit le tarot que vous possédez, faites vos interprétations selon ce qu’expriment vos lames. Suivez le regard des personnages pour les indications concernant le temps.


RÉCAPITULATION EN DÉTAIL...

1) sur 7 des arcanes figurent des êtres tournés vers le côté gauche = orientés vers le passé. (Le Bateleur, La Papesse, L’Empereur, L’Hermite, La Tempérance, L’Étoile et Le Monde).

Interprétations possibles : La Papesse apprend ou tire des leçons du passé. Les Mystères de la nuit des temps. L’Érudition et l’hermétisme conserve les enseignements du passé, mais aussi les vérités immuable dans le temps et l’espace. 

L’EMPEREUR tient son pouvoir du passé (par exemple, comme quelqu’un issu d’une famille renommée socialement). 

L’HERMITE cherche la vérité ou l’inspiration dans le passé. Il étudie les livres, les sagesses ancestrales, il se sert du bagage qu’il a accumulé dans son passé sans s’en alourdir... Il n’a pas besoin de traîner avec lui des bagages, il n’a qu’à dirigé sa lampe vers les archives de son passé. 

LA TEMPÉRANCE et L’ÉTOILE regardent vers le sol. Ces femmes sont nécessairement en relation avec les forces de la terre, le tellurisme et les monde des ondes... Ces deux personnages tiennent et déversent deux amphores signifiant l’alchimie des fluides, des énergies... 

Le personnage de LA TEMPÉRANCE regarde vers le passé, mais sa posture fait face et son bassin balance de l’avant. Cet arcane exprime un travail d’équilibre et d’harmonisation entre notamment le passé et le futur. Et cet acte est opéré ici et maintenant. 

Le personnage de L’ÉTOILE est d’autant plus éloquent dans sa posture agenouillée... Elle semble portée attention au chant d’un oiseau... Elle semble opérer une sorte de rituel. Les rituel sont toujours un rattachement avec des coutumes et des habitudes venue du passé, et qui demande à être respecté dans le présent afin d’assurer un futur prolifique. 

Sur 2 de ces arcanes, la posture des personnages est orientée vers le devenir alors que leurs regards sont dirigés vers le passé, ce sont : LE BATELEUR et LA TEMPÉRANCE. 

LE BATELEUR cherche sa place en s’inspirant de son passé (en exploitant ses capacités et talent, par exemple). 

Le personnage de l’arcane LE MONDE semble présente de face, mais il regarde vers la gauche. Le personnage tourne la tête vers la gauche, il regarde direction passé, comme pour signifier sa reconnaissance pour ce qui a été. Mais sa gestuelle laisse supposer qu’il s’apprête à partir de l’avant, et qu’il veut emboiter le pas vers le futur... 

2) sur 3 arcanes figurent des êtres en transition entre le passé et le présent (Amoureux, Le Chariot, La Roue-de-Fortune) 

L’AMOUREUX regarde vers le passé, mais sa posture apparaît de face, légèrement orientée vers le devenir ; ce qui pourrait représenter que l’individu a conscience de ses propres contradictions (les deux femmes), par exemples : contradictions entre son histoire (passé) et son projet (futur) ou entre sa morale (la femme couronnée à gauche) et son désir sexuel (la femme à droite). 

Le personnage de l’arcane LE CHARIOT semble regarder droit devant lui (présent) avec une légère tendance à regarder vers le ciel (accomplissement). En effet, le personnage figurant sur LE CHARIOT ne regarde pas tout à fait devant lui. Tout comme les chevaux qui au lieu de regarder devant eux se regardent mutuellement en se dirigeant dans directions opposées. 

Cet arcane exprime superbement la difficulté de se diriger dans la vie ainsi que la difficulté de s’extraire des schémas connus et binaires comme bien-mal, peur-plaisir, passé-futur. Cet arcane indique qu’il faut apprendre à contrôler et à diriger sa vie en sachant se servir des forces, même si elles semblent opposées, ou contradictoire. 

LA ROUE-DE-FORTUNE nous place face à la chance de l’instant et à l’énigme du sphinx ; le passé et le futur sont malmenés dans cette image, à voir les deux êtres mal engagés dans la roue. Entre autre, il y a un personnage qui est « stable », un qui est « descendant » et un autre qui est « ascendant »... Donc, il y a trois choix qui s’offrent à nous... La roue du destin tourne... Le personnage ascendant indique qu’il est possible d’évoluer... Le personnage descendant indique que l’on peut aussi régresser et risquer une chute, le personnage « stable » devra apprendre que quand la roue du destin tourne, il n’y a plus de stabilité possible, tant que le destin ne s’arrête pas sur un choix. 

3) sur 5 des arcanes figurent des êtres regardant de face = orientés vers le présent (La Justice, Le Pendu, Le Diable, La Lune, Le Soleil (On peut y rajouter Le Jugement) 

Ces arcanes invitent à nous regarder en face et à voir ce qu’il se passe en ce moment. Ils invitent à faire le point ou un bilan de situation. 

LA JUSTICE discerne entre le bon et le mauvais, le juste et l’injuste, le vrai et le leurre, etc. ; du côté passé le personnage tranche avec une épée et du côté futur, il évalue avec une balance. 

LE PENDU fait face à ce qui lui arrive, mais il est sens dessus dessous ; passé et futur soutiennent le personnage (ce qui est figuré par les deux troncs d’arbres élagués). 

LE DIABLE nous ouvre grand les bras ; il tient le passé et le futur à son service (les diablotins), il en dispose à souhait (il est le maître de l’illusion, non ?). 

LA LUNE nous invite à affronter nos peurs, notre angoisse existentielle, notre colère ou autre ressentiment. La nuit provoque une atmosphère de confusion et de leurres ; passé et futur hurlent dans cette image de la Lune. 

Dans LE SOLEIL, passé et futur se réconcilie et s’apaisent l’un l’autre, sous le regard chaleureux et lumineux du Père. 

4) sur 1 arcanes figurent des êtres en transition entre le présent et le futur (Le Chariot) 

LE CHARIOT comme nous l’avons constaté précédemment, sur l’arcane du CHARIOT il y trois « regards » éloquents... Un triangle, qui fait les liens entre le passé, le présent et le futur, pour enfin répondre au destin, répondre à sa mission, et enfin se diriger vers l’accomplissement... Le cheval de droite regarde vers le passé avec désintérêt et détachement, il avance résolument vers le futur. Le cheval de gauche regarde vers le futur et il semble sur le point de prendre cette direction... Le personnage sur le CHARIOT lève les yeux vers le ciel. Sur son armure figurent des flèches qui indique bien cette direction, vers le céleste... Le personnage du CHARIOT, s’en remet au divin, ainsi il avance, confiant, vers son destin. 

5) sur 5 des arcanes figurent des êtres tournés vers le côté droit = vers le futur. (L’Impératrice, Le Pape, La Force, La Mort, Le Mat) 

L’IMPÉRATRICE regarde de l’avant, mais sa posture fait face. Elle se projette en s’inspirant et en se confrontant aux évènements présents. L’impératrice représente l'art de vivre en bonne intelligence, d'imposer sa force et sa loi en restant réceptif et attentif aux forces et aux lois de la nature. 

LE PAPE regarde de l’avant. Sa posture fait face tout en étant légèrement orientée vers l’avant notamment ses bras et mains. Et il y a deux moinillons, l’un sur la gauche et l’autre sur la droite du personnage central : ce dernier étudie et concilie les évènements passés avec ceux qui se préparent. Les conseils du Pape visent à un meilleur avenir (au vu de sa posture), selon sa conception de l’ordre du monde. 

LA FORCE est un arcane qui indique l’importance d’entretenir une relation saine avec la part animale, instinctive, de soi, pour pouvoir avancer ; ce qui pourrait signaler également que le personnage, pour réaliser son projet, doit puiser sa force dans sa capacité à se maîtriser. Le personnage de LA FORCE et le lion, regardent tous les deux vers l’avenir. Le personnage ouvre la gueule de la bête pour montrer qu’elle a su dompter les forces qui permette de s’engager dans la voie de l’accomplissement. Elle indique aussi qu’au sujet du futur, l’on peut atteindre nos aspirations, l’on peut prendre notre destinée en mains : tout est une question de volonté, de détermination et d’audace... 

Les personnages de l’ARCANE SANS NOM et LE MAT regardent vers l’avant. Leurs postures se dirigent vers l’avenir. Ils avancent vers l’inconnu... 

Le MAT évolue en restant détaché affectivement de son passé. Il ne semble pas considérer vraiment ce qui se trouve dans son passé, il avance sans se soucier, d’hier, ni du présent, ni du lendemain... Pour preuve il, semble vouloir prendre ses distance avec le passé, ne fais pas attention à l’avertissement du chien (le présent), et ne regarde pas où il va (le futur) se dirigeant droit vers un précipice. Cet arcane demande de mettre fin à l’insouciance et d’accepter d’être à l’écoute de la sagesse. 

Le personnage de l’ARCANE SANS NOM progresse en n’hésitant pas à détruire les obstacles. L’ARCANE SANS NOM indique l’heure de la moisson... Le moissonneur est prêt à abattre les adversités, et affronter l’avenir. Il a les traits de la mort, car, afin de pouvoir poursuivre sa route, il doit mourir à son passé, il doit accepter de mourir symboliquement, pour renaître sous un nouveau jour. Le personnage de l’ARCANE SANS NOM est en pleine métamorphose, il meurt à ses vieilles idées... Mais à mesure qu’il abat des obstacles, qu’il élimine les mauvaises pensées, il reprend vie et avance avec encore plus de vigueur et de détermination vers le futur. L’ARCANE SANS NOM indique que l’on doit choisir la voie de la métamorphose et de l’épanouissement vers l’accomplissement de soi. Cet arcane indique une étape cruciale dans tous les cheminements. 

Puisqu’il est question ici de « temps »... J’attire un moment votre attention sur la relation qu’il y a à faire entre L’ARCANE SANS NOM et CHRONOS, qu’on pourrait aussi identifier à « l’ange de la mort ». Sur certain Tarot, l’arcane porte effectivement le nom de LA MORT.


Selon Bergson, le temps n’est qu’un concept inventé par l’homme afin d’adoucir l’idée de la mort. Il pense que le temps est un euphémisme de la mort, un mot que nous placerions devant la mort pour en atténuer l’intensité. 

Pour Ionesco, il faut « s’y préparer ». Nous sommes « condamnés, il fallait y penser dès le premier jour » (Le roi se meurt). En ce sens la vie est absurde, comme un roman dont on connaîtrait déjà la fin. L’homme tente d’échapper à la mort en effaçant les signes extérieurs de la vieillesse au moyen de produits de beauté par exemple, 

6) sur 1 des arcanes figurent la foudre, qui vient du ciel, provenant de l’avenir... (La Maison-Dieu) 

LA MAISON-DIEU nous confronte à un mur (la tour) ; le passé et le futur sont sens dessus dessous (les deux personnages). Les forces célestes ici interviennent... La foudre représente « la colère des dieux ». Elle s’exprime de droite à gauche, Donc, dans le futur quelque chose viendra faire s’effondrer le passé. Il s’agit effectivement, le plus souvent, d’un présage annonçant l’effondrement de quelque chose dans un avenir proche. 

7) sur 5 des arcanes figurent des êtres tournés vers les cieux = Appel à un changement important pour le futur en ce qui concerne l’accomplissement (Mat, Roue-de-Fortune, Maison-Dieu, La Lune, Le Jugement)

LE MAT regarde vers le ciel... Il avance avec insouciance, sans prendre en considération les avertissements de son animal de compagnie. LE MAT avance dans la direction du futur, et cela indique qu’il devra faire face à de nouvelles réalités qu’il ne soupçonne pas encore... Mais le MAT avance confiant dans la vie, car il fait confiance à la clémence des cieux, et fais confiance au destin. 

LA ROUE-DE-FORTUNE annonce qu’il va y avoir des revirements de situations importants, des événements décisifs pour l’avenir. Le destin se joue! Elle annonce parois des « hauts et des bas ». Mais surtout elle indique que des influences célestes vont vous forcer à aller de l’avant et passer à l’action. Votre destin vous appelle... C’est à vous de prendre le contrôle de votre vie. Prenez la manivelle, prenez les commandes! 

Vous pouvez évoluer à partir des expériences acquises et poursuivre votre perfectionnement personnel. Un enrichissement intérieur à partir de nouvelles bases est possible. Elle symbolise aussi le déblocage d'une situation, des événements inattendus, plutôt heureux Sinon, dans certains cas, l’arcane indique instabilité, insécurité, oscillation, hésitation. 

Ainsi cette carte parle de mouvement, d'évolution mais elle est neutre dans le sens ou elle ne dit ni oui ni non. Tout dépend entièrement du consultant et seules ses actions sont déterminantes. 

Les obstacles seront surmontés, les dangers évités, le consultant peut compter sur des aides extérieures. Il devra en profiter sans hésitation parce que la roue tourne. La roue symbolise la répétition du mouvement à l'infini. 

LA MAISON-DIEU est un arcane qui inspire l’horreur, et pourtant, elle a un sens plutôt positif. Elle indique que les erreurs du passés vont être abolies. Que l’on va faire table rase de ce qui nous empêchait de nous élever vraiment ; c'est-à-dire, spirituellement plutôt que matériellement. Ce qui constituait le passé s’écroule (personnage regardant vers le passé), et ce qui était prévu pour le futur s’écroule aussi! Un événement qui surviendra dans le futur va tout remettre en question. Il sera temps de recommencer une nouvelle vie, sur des bases nouvelles, des bases plus solide... Il ne faut pas oublier que c’est à partir d’une des pierres recueillis au milieu des ruines de cette tour que l’initié procédera à l’élaboration de la « pierre philosophale ». 

LA LUNE indique qu’un processus de transformation est en cours. Des changements intérieurs s’opèrent. Ce royaume de l'ombre représente tout ce qui est caché, dissimulé, enfoui en chacun de nous, et qui précède la lumière. Cet arcane met en évidence tout le côté obscur et négatif de l'inconscient. Il cherche à nous débarrasser de nos impuretés. L'angoisse, la dépression, les manies destructrices, les obsessions, les inhibitions, tous les problèmes psychiques et mentaux sont révélés et La lune nous encourage à les éliminer. 

Il faut affronter toutes ces épreuves avec un esprit de sacrifice et d'abnégation. Il faut faire des compromis, car on ne peut pas s'opposer au destin et à la malchance. Elle renvoie le consultant sur son propre passé et vers son intérieur. 

L'eau stagnante vous obstrue la vue. Vous devez avancer au radar dans le marécage des incertitudes. Des idées noires, des émotions négatives, des égarements obscurcissent votre existence... Mais la lumière régénératrice de la lune, vous éclaire la voie. Elle opère des changements en vous, elle fait le ménage. Elle vous débarrasse de ce qui vous a toujours empêché de vous épanouir. La lune représente la gestation, la passivité, la réceptivité. C’est la gestation avant l’éclosion! 

La lune indique encore que la réalité est trompeuse ou du moins elle apparaît différemment de ce qu'elle est. 

Dans LE JUGEMENT, apparaît une sorte de fusion entre le passé, le présent et le futur. L’instant présent (l’Ange), semble bénir le passé (qui regarde vers l’avenir) le présent (qui est de dos à nous mais qui fais face à l’ange donc au présent) et le futur (qui regarde vers le ciel). Tous trois apparaissent réunis et en communication, ou, tout du moins, en communion. 

Cette scène paraît représenter une reconnaissance pour l’héritage passé (les deux individus plus âgés pouvant représenter les aïeux), tout comme un lien continu entre le passé, le présent et le futur. 

Le système du Tarot signale trois étapes du développement de l'intelligence, trois seuils à franchir pour l'éveil d'une conscience supérieure. 

Le premier seuil représenté par l'arcane LE CHARIOT, puis un second seuil représenté par l'arcane LA MAISON-DIEU. En résumé, LE CHARIOT symbolise le développement de l'intellect, ainsi que d'une volonté propre apprenant à tenir sous contrôle les pulsions et émotions. LA MAISON-DIEU symbolise la purification du sentiment, la joie d'exister, ainsi que le pouvoir et la puissance du mental créatif qui s'ouvre aux influences cosmiques. 

Étudions maintenant le troisième arcane de la famille des résultats : LE JUGEMENT. 

Un jugement découle d'une activité mentale et d'une conscience de ce qui est juste et approprié pour soi comme pour autrui et pour l'environnement. Cet arcane renvoie à la responsabilité de ses pensées, de ses actes et de ses choix de vie. 

La capacité de jugement est fonction du niveau d'intelligence des individus. Un jugement impeccable implique le fonctionnement d'une raison objective, d'une conscience étendue, d'un sentiment pur, impartial et capable de compassion, ainsi que d'une volonté conciliante et soutenue par une intention bienveillante. 

Porter un jugement est le résultat d'un processus de la pensée. Un jugement engendre une action qui va permettre de soulager une tension mentale. 

En effet, le mental reçoit des informations, ensuite il les traite (réflexion, analyse, etc.) et, enfin, l'individu arrête un jugement, une décision, qui va déterminer sa réaction ou son action. La façon de porter des jugements en ce monde conditionne notre mode de vie, nos façons de nous comporter, soit : nos jugements prédéterminent nos destinées, notre devenir. 

Ces trois personnages symbolisent la « Loi des Trois Principes ». La création est le résultat de trois forces ou principes. Deux de ces principes s'opposent, ce sont : la force active, masculine, et la force passive, féminine. 

Le troisième principe est une force neutre, conciliante. La création est rendue possible lorsque les trois principes fusionnent. 

L’ange sonne sa trompette et provoque l’éveil de ces Trois Principes! Le mâle regardant vers le ciel. La Femme regardant vers le futur... Le personnage de dos, le personnage neutre, regarde vers l’horizon! 

L'ange quant à lui est « l’éveilleur de conscience ». Il est, ni plus ni moins, le messager des Dieux. Il a comme fonction de nous aider, de nous guider et de veiller sur nous (ange gardien). 

L'ange du Jugement est imposant (par rapport aux trois personnages, ainsi que par rapport à l'ange apparaissant sur l'arcane de l'Amoureux). Celui-ci paraît annoncer une nouvelle ou, peut-être, vouloir donner un présent ou un message révélateur. 

Les trois personnages paraissent entretenir une relation harmonieuse et bienveillante. L'Individu est maître de lui, il a appris à se connaître et à considérer ses tendances opposées. Il a appris à reconnaître ce qu'il a hérité de sa mère, de son père et ce qui constitue sa personnalité propre. Tous trois paraissent disposés à entendre et agir selon la volonté divine. Tous trois semblent remplis de gratitude, de reconnaissance. 

Un jugement judicieux s'obtient par la lumière de la raison, représenté par l'arcane le Soleil, illuminant les profondeurs de notre être réceptif, représenté par l'arcane la Lune, afin d'obtenir une capacité de compréhension immédiate, représenté par l'arcane l’Étoile. 

Sur le plan ésotérique, il est question d'une renaissance, d'une naissance à un mode de perception autre, plus vaste et clairvoyant. L'ego a été détrôné pour laisser émerger l'Être profond. L'arcane le Jugement paraît symboliser l'Éveil (des bouddhistes), l’Éveil de l’Intelligence Pure, ainsi que des capacités perceptives et une conscience supérieures (puisque capable de percevoir et de communiquer avec l'ange céleste). C’est là l’arcane de la « transmutation ». 

Le troisième cycle d'évolution consiste en le développement du mental ouvrant à une intelligence supérieure, qui est l'esprit. Au stade du Jugement, l'esprit prend les commandes et la conscience est, à la fois profonde, intuitive, et à la fois rationnelle, subtile, et sensible au mystère des autres dimensions de l'existence. 

Le troisième seuil à franchir consiste, donc, en une capacité de jugement de situation objective et lucide, ainsi qu'une capacité d'action spontanée et puissante. 

Les trois cycles d'évolution en résumé : 

1) Le mental apprend le contrôle sur l'instinct animal, l'intellect se développe ; le seuil franchi est signifié par l'arcane le Chariot. 

2) Le mental se fortifie et élève sa capacité de raisonnement en s'ouvrant à d'autres dimensions, l'esprit se développe ; le seuil franchi est signifié par l'arcane la Maison Dieu. 

3) L'esprit intelligent agit spontanément et se rend réceptif à une volonté supérieure ; le seuil franchi est signifié par l'arcane le Jugement. 

De manière plus élémentaire LE JUGEMENT indique souvent que les événements vont s’accélérer, surtout si vos décisions s’alignent avec le bon sens... C'est-à-dire dans le sens d’une destinée qui vous amènera à vous épanouir et à vous réaliser.

À RETENIR... 
INDICATION PRÉCISE DANS LE TEMPS 

7 arcanes orientés vers le passé. 

1- Le Bateleur (Le passé du consultant) 
2- La Papesse (Héritage spirituel et Héritage de dons) 
3- L’Empereur (Héritage matériel et renommée) 
4- L’Hermite (Héritage érudition et doctrine) 
5- Tempérance (Le passé dans une autre vie) 
6- l’Étoile (L’enfance, les souvenirs) 
7- Le Monde (Le liens avec l’humanité et la Création) 

5 + 1 arcanes orientés vers le présent 

1- La Justice (le présent du consultant) 
2- Le Pendu (il est immobilisé par le passé, et paralysé par le futur) 
3- Le Diable (il se sert du passé pour construire le futur) 
4- La Lune (Le présent fait le ménage des impuretés passées pour faire place à un nouveau futur) 
5- Le Soleil (Le présent est lumineux et favorable à tous projets) 
6- Le Jugement (Le présent va se précipiter vers le futur) 

5 arcanes orientés vers le futur 

1- Le Mat (le futur du consultant) 
2- L’Impératrice (le futur demande des actions– plan sentimental) 
3- Le Pape (le futur demande des engagements - plan spirituel) 
4- La Force (futur demande du courage - plan de la santé) 
5- La Mort (le futur demande des changements importants, drastiques, impératifs)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire