vendredi 11 janvier 2013

LE "NOUVEL ÂGE"


Le New Age englobe les sagesses d’un grand nombre de "religions" et de courants spirituels qui diffèrent dans les pratiques selon les vocations, les sensibilités et les cultures, mais qui somme toute délivre un même mode de pensée, basé sur les enseignements dit "théosophiques" de Helena Blavatsky et ses nombreux adeptes...

Voila une liste non exhaustive de l'ensemble des doctrines derrière lesquels se cachent en fait le New Age : Mithraïsme, Orphisme, Bouddhisme, Krishna, Brahmine, Cabale, Kabbale juive, Sociétés Secrètes, Ordres Templiers, Catharisme, Gnosticisme, Franc-maçonnerie, Ordre Rose-Croix, Théosophie Moderne, Golden Dawn, Astrum Argentinum, Chaos Magick, Société de Thulé, Ordre du Temple Solaire, Évolutionnisme, Aryanisme, les Mormons, les Jésuites, les Témoins de Jéhovah, le Chamanisme, le Néo-Druidisme, la Parapsychologie, le Spiritisme, la Méditation Transcendantale, le Channeling, les Phénomènes O.V.N.I., la Scientologie, le Luciférisme, le Satanisme, le Millénarisme, etc, etc...

LES MULTIPLES VISAGES DU "NOUVEL ÂGE"


Marilyn Ferguson, pionnière du New Age aux USA, dans les années 70, parle de "mouvement qui n'a pas de nom ", de "douce conspiration d'enfants du Verseau" aspirant à sortir d'un âge néfaste pour pénétrer dons un millenium d'amour et de lumière".

Elle annonce un changement de "paradigme" - une autre manière d'être, de penser, d'agir et de vivre - susceptible de régénérer et d'unifier le monde. On passerait du paradigme matérialiste et mécaniste à un paradigme spirituel, à la primauté de l'esprit sur la matière.

Avec d'autres nombreux théoriciens, elle prédit une Civilisation Planétaire Idéale qui résulterait des transformations profondes de l'homme et de la société...

Cela dit, ces partisans modernes d'un bouleversement radical des idées et des comportements n'ont jamais cherché à édifier une direction et une organisation mondiales pour parvenir à ces finalités. Le Nouvel Age n'est ni un mouvement constitué, ni une secte.

Le Nouvel Age s'observe comme un maelström où tourbillonnent croyances, utopies et fantaisies de toutes sortes. Se voulant syncrétique, il foisonne de courants de pensées et de pratiques innombrables et souvent contradictoires, au point que les caractères de nébulosité, confusion, incohérence et leurre lui ont été attribués.

Parce qu'il transparaît au travers d'une kyrielle de groupes incontrôlés qui agissent pour des fins plus ou moins conformes à son esprit originel, le Nouvel Age a des visages multiformes, séduisants pour les uns, inquiétants pour les autres. En outre, des faux-gourous et des charlatans ont pris un emplacement dans ce vaste marché aux illusions.

Le Nouvel Age abonde en aspirations et concepts où se côtoient l'estimable, le généreux, l'utopique, l'irrationnel et le frauduleux.

Quelques belles aspirations...

Telles que : redonner confiance à l'homme en lui faisant prendre conscience de sa valeur d'Être; privilégier l'homme face à la production matérialiste; respecter la Nature en ne l'agressant plus ; parvenir à une Paix mondiale, etc...


Une nouvelle et seule religion ou spiritualité...


Les religions établies, dogmatiques et formalistes, d’une manière ou d’une autre, disparaîtront...

Pour les adeptes du New Age, le temps est venu de passer à la religion du "Nouvel Age", et pour cela, rien de plus facile : L'homme n'aura plus qu'à se brancher sur l'« Énergie primordiale », sur l’"Onde Cosmique" du "Divin Universel", par des moyens appropriés, pour atteindre l'harmonie et sa "réalisation".

Pour Alice Bailey, qui vraisemblablement communiquait télépathiquement avec "Djwahl Kuhl", un certains maître tibétain, un membre de la Hiérarchie spirituel - il fallait "mobiliser l'énergie de bonne volonté de par le monde" pour préparer le retour de l'Instructeur mondial : le Christ cosmique (Jésus n'en aurait été qu'un Avatar, comme bien d'autres avant et après lui).

Sa venue marquera l'entrée dans l'Ère du Verseau et l'instauration d'une Religion Mondiale pour le Nouvel ¸Âge.

Selon Alice Bailey : Le Vrai Christ sera "Lumière", ce sera le "Christ Cosmique", et son vrai nom est "Lucifer" (Le Porteur de Lumière).

L’organisation de la "Lucifer Trust", l'école "Arcane" et le mouvement "Bonne Volonté Mondiale", créés par elle entre 1923 et 1932 existent encore, la première destinée à favoriser l’échange et la connivence entre nations dans le sens d’établir un « nouvel ordre mondial » (cf : ONU), la seconde consacrée a l'acquisition présumée de pouvoirs parapsychiques, la dernière à la préparation du retour du Christ cosmique. (rien de moins!)

Les théoriciens du Nouvel Age et de nombreux chefs de sectes ont largement puisé dans l'héritage doctrinal d’Alice Bailey...

Faits curieux : soit ils ne lui accordent pas d'influence, soit ils déclarent avoir reçu des "révélations" - similaires - par d'autres voies mystérieuses.

Toujours est-il que les "nouveaux christs" n'ont pas manqué, tous venus avec leur religion sous l'aile : le Christ de Montfavet avec son Église Chrétienne Universelle ; Maîtreya, présent dans la communauté asiatique de Londres depuis 1982, (comme le prétend le mouvement "Partage International" de Benjamin Creme); et le Christ cosmique du Mandarom de Castellane avec son Aumisme, et bien d’autres, et j’en passe !

Pour certains groupes du mouvement New Age, la religion mondiale serait construite à partir de matériaux orientaux et ésotero-occultistes (thèmes de la réincarnation et du karma, de l'Illumination, des pouvoirs paranormaux...) ; pour d'autres, elle serait celle de l'homme céleste, cosmique, divinisé.

Par ailleurs, nombre de sectes proposent, elles aussi, leur religion mondiale : religion universelle solaire pour la Fraternité Blanche Universelle ; religion unificatrice mondiale pour Sukyo Mahikari ; christianisme mondial pour Moon ; religion athée (sagesse extraterrestre) pour le Mouvement Raëlien, etc...


L’INFLUENCE DE MME BLAVATSKY SUR LE MOUVEMENT « NEW AGE »





Comme on le sait Alice Bailey était l’alliée et la complice de Mme Blavatsky qui est, en fait, à l'origine de cette nouvelle pratique de "channeling" avec des prétendus "maîtres invisibles", délivrant des enseignements de sagesse pour l'humanité...

Balavatsky a écrit plusieurs livres références dans le domaine de l’occultisme au cours du XIXème siècle... Elle y a mélanger des idées humanistes, voire même socialiste. Indéniablement, elle a été d’une influence majeure pour tous les mouvements ésotériques qui sont nés après elle...

Cependant, le personnage est d’avantage connu que le sont, en vérité, la plupart de ses ouvrages ésotériques... Au détriment de ses supposées bonnes intentions, et de sa grande sagesse d’initiée, officiellement Blavatsky était une Sataniste avouée!

Entre autre, on peut y lire, des passages comme celui-ci :

"le véritable Dieu est Satan, je suis heureuse d'avoir consacré ma vie a l'œuvre de Satan et je ne le regrette pas un seul instant"...

D’ailleurs, vous pouvez consulter ses livres gratuitement sur google book... 


L'œuvre de sa vie a été de fonder la doctrine de la "Théosophie Moderne", rebaptisée au XXIème siècle "New Age".

De fait, aujourd’hui beaucoup de groupements se disent héritier des doctrines théosophiques misent de l’avant par Mme Blavatsky et Alice Bailey...

Par exemple, le site "ShareInternational.org" (Partage Internationnal), concernant le retour du "Maitreya".  Dès leur page de présentation, ils déclarent eux même que la doctrine de Maitreya est celle des enseignements théosophiques de Mme Blavatsky, autrement dit, de doctrines satanistes occultes déguisées sous l'habit d’une religion ultime, "Universelle", de Sagesse et de Vérité...

En ce qui concerne les doctrines de ces divers mouvements New Age, Balavatsky a passé sa vie à mélanger toutes les religions authentiques - certaines ayant été déformées - du monde, pour enfin formuler une doctrine « universelle », résultat d’une Sagesse commune à tous les êtres.

Étant donné que les religions authentiques viennent toutes du même Dieu, il n'y a pas trop de mal à les factoriser en une seule, reste à subtilement changer certaines définitions de base ô combien importantes, changer les définitions de "Dieu" et de "Satan" et du "Jugement dernier", et du "Paradis" et de l'"Enfer"... 

C’est la tâche que s’était donnée Mme Blavatsky, et cette idée de la "théosophie" en tant que telle, est incontestablement une aspiration louable.

En définitive, dans les préceptes New Age, Dieu n'est plus une entité vivante, unique, régnant sur la création, mais est une source d'énergie résultat de toute l'énergie que la vie dégage, en gros nous tous réunis, toute la création, nous somme Dieu, et par conséquent on a tous une part de divinité en nous, Dieu n'existe pas : Il Est, la somme de nos divinités respectives. Donc deux premiers points qui vont, justement, très curieusement, dans le sens du satanisme : 

1- l'absence d'un Dieu Unique Parfait et tout puissant
2- se prendre soi-même pour Dieu...

et encore...
Est-il vraiment prescrit pas Dieu qu’il faut chercher à s’unifier en une seule "Unité"? Doit ont ainsi refusé notre "unicité", au profit de se fondre et se confondre à l’"Universel"?


Quoiqu’il en soit, selon le mouvement New Age, il n'y a pas de "Jugement Dernier" et d'"Enfer" ou de "Paradis", pour eux, l'enfer ou le paradis sont dans notre monde et nous nous réincarnons tous à l'infini... Et tout est une suite de kharmas... etc... Et tout à coup dans cette succession de vies sans fin voilà que l'être devient universel et se confond au reste de la Création!

Alors, afin d’atteindre cette sorte de Nirvana, ils écoutent ceux-ci qu'ils appellent les Frères ou les Maîtres Invisibles de Sagesse... Maîtres qui apparemment se manifestent sous forme d'énergie et ne prennent pas de corps sauf pour venir sur terre en tant qu’instructeur du monde, prophète ou messie...

Enfin, sur la notion du bien et du mal, les adeptes du Nouvel Âge expliquent qu’il s’agit de concepts insensés, fruit de notre imagination... des préjugés et qui nous freine dans notre évolution.

Un autre aspect du New Age qui le fait s’identifier au satanisme, est cette "vieille ruse du diable" qui veut nous faire croire que le mal c'est le bien et inversement.... ou encore, que l’un ou l’autre, c’est du pareil au même!

Somme toute, le New Age est un certainement un grand mouvement de libération, de conscientisation et il contribua beaucoup à l’ouverture des esprits, et à l’épanouissement sur plusieurs plans..

Pensons au "Peace and Love" du mouvement Hippie, et le mouvement de libération sexuelle... 

"Faites l'Amour, pas la Guerre !", proclamaient la génération hippie des années .60...

Depuis, l’humanité a tant changée ! Au niveau socio-politique, certes, mais aussi "psycho-socialement". Et avec l’avènement des nouvelles-technologies (téléphones cellulaires, ordinateurs, etc..,), les modes de vies et de pensées ont beaucoup changés.

Très curieusement, à mesure que l’on cherche à fonder des communautés planétaires comme le web, qui permettent à tous les humains d’être branchés ensemble, du coup, en même temps les gens deviennent de plus en plus seuls, isolés et individualistes.

Nouvel Âge : Un Nouvel Ère Satanique ?

Pour les curieux... Allez jeter un petit coup d'oeil sur ces vidéos concernant le "Nouvel Âge"
(à titre d'information seulement!)

partie 1 : Nouvel Âge
UNE UNITÉ POLITIQUE MONDIALE


L'émergence d'une civilisation planétaire nécessitera un ordre politique accordé à l'ordre cosmique », proclamait Alice Bailey.

Le maître tibétain d'Alice Bailey, ce fameux « Djwahl Kuhl », lui avait communiqué le "Plan" du nouvel ordre mondial ; et pour ce faire, elle avait alors aussitôt créé « Bonne Volonté Mondiale ».

Pour les partisans du New Age, l'existence d'un Gouvernement Mondial accélérerait le processus du retour de l'Age d'Or.

Pour l'heure, les "réseaux" (SPINs, selon M. Ferguson), créés, autonomes et quelquefois combinés, ne cherchent qu'à influer sur les politiques en place, notamment par le biais de l'écologie considérée comme une Nouvelle Culture Planétaire. La vision écologique du Nouvel Age est de type holiste : la Terre-Gaïa comme être vivant dont chaque homme, animal, végétal et minéral font partie; une Nouvelle Alliance avec la Nature ; une écologie à la base de la Nouvelle Société post-industrielle, etc...

La tentation d'un Gouvernement mondial a saisi quelques chefs de sectes bien connus : Maharishi Mahesh Yogi (Méditation transcendantale), O.M. Aïvanhov (FBU), Claude Vorilhon (mouvement raëlien), J.A. Livraga (Nouvelle Acropole), L. Ron Hubbard (Scientologie), etc...

Une science spirituelle mais occulte...

Le Nouvel Age reproche à la science de n'étudier que l'apparence des êtres et des choses. En observant leurs rapports avec la Conscience Universelle, les scientifiques devraient pouvoir accéder à la connaissance. Science et Conscience ne devront faire qu'un. Alice Bailey introduit les nouvelles doctrines d’une nouvelle Ère : « Le pas d'une science de nature occulte a été vite franchi, puisque la recherche scientifique, la rationalité et le bon sens sont mis à mal. Place aux "sciences occultes" qui sont le pendant des "arts divinatoires" et du « spiritisme ». » 

L'homme nouveau...


Stages et séminaires, la panacée du Nouvel Age à la Mc Donald, occupent un marché fructueux... Ce qu'ils vous promettent entre autres choses : libérer vos énergies en harmonisant vos centres énergétiques (chakras) ; obtenir de nouveaux états de conscience; partir à là découverte de Soi et du Cosmos par la méditation ; sortir hors du corps pour un voyage astral ; connaître ses vies antérieures; se mettre en phase avec la nature pour parler aux oiseaux et aux plantes ; amplifier ses capacités vibratoires en utilisant des cristaux capteurs d'énergie et de lumière ; communiquer avec l'au-delà en se branchant sur la Conscience universelle ; entrer en transe pour projeter sa conscience n'importe où, etc...

Selon les protagonistes de ses doctrines, l'homme enfin libéré de la pesanteur matérialiste, aura recouvré sa nature énergétique originelle et vitale, son fabuleux potentiel d'"énergies positives" et pourra enfin entrer en contact avec le divin, et souhaiter devenir « l’égal des dieux »!

Un arsenal de techniques et de pratiques est à la disposition de qui veut enfin entrer dans ce Nouvel Âge prometteur et plutôt séduisant... mais enfin... que veut réellement dire : « communiquer avec l'au-delà en se branchant sur la Conscience universelle »... De quel « au-delà » parlons-nous ici ? C’est où ça?

En vérité, les idéologies et doctrines du New Âge ont souvent été recueillies dans de vraies livres de sagesses ou auprès de vrais grands maîtres, ce qui explique qu’elles comportent souvent de grandes sagesses et de grandes vérités... Et l’idée de la Théosophie, à l’origine, est certainement une idée très grande de sagesse ; à savoir : une religion qui ne peut être que la seule Ultime Vérité vers laquelle toutes les sagesses convergent.

Mais à partir de la Théosophie Moderne dont les idées ont été propagées par H.P Blavatsky et son alliée Alice Bailey (idées reprisent par Aleister Crowley, et enfin par les gurus du Nouvel Âge), on remarquera que la théosophie moderne a surtout fait place à l’illuminisme, à l’occultisme, et d’autant plus au charlatanisme...

Majoritairement, les partisans des doctrines de la Théosophie Moderne se préoccuperont surtout de parvenir à un nouvel ordre mondial et à une religion planétaire universelle...

Et maintenant, chers amis, à vous de vous faire une opinion...

LE RETOUR DU MESSIE : LE "MAITREYA"


Yoga, Magnétisme, hypnose, acupuncture, chakras,... Je ne nie pas les vertus médicales de ces pratiques car elles ont leur bon coté, mais par contre elles servent également et surtout de vitrines, de portes d'entrées au mouvement New Age dans l'occident matérialiste.

Aux alentours de ces pratiques orientales peuvent se cacher des prosélytes du New Age qui prônent justement le partage, la paix, la richesse pour tous, l'amour, le sexe libre, ..., que des choses dont manquent l'occident, évidemment les populations lassées et stressés par le rythme infernal de la vie et très souvent drogués à l'alcool, au cannabis, aux drogues dures ou aux antidépresseurs et somnifères, embrassent à bras ouverts ces doctrines New Age qui leur apportent la réponse à tous leurs besoins.

Le gros hic c'est que toutes les religions New Age que j'ai cité plus haut ou que je n'ai pas cité sont basé sur l'œuvre occulte de Blavatsky... Voila pourquoi le New Age et surtout ce fameux Messie de l’âge Nouveau, ou Maitreya sont plus que jamais à prendre au sérieux !

L’idée à l’origine du Maitreya correspond en tout point à l'avènement de l’Antéchrist ou du Dajjal pour les musulmans... et le Nouvel Ordre Mondial est nécessairement la société de l'Antéchrist, un monde forgé pour lui, (par lui), et nous voyons comment les oligarchies financières Satanistes sont en train de peaufiner les derniers détails avant son annonce officielle, et qui selon certains portes-paroles de ces mouvements messianique coïncidera avec l'annonce officielle de Maitreya. Le Nouveau Messie, du Nouvel Ordre planétaire...

D’autre affirment au contraire, que le Maitreya qui, pour le moment se fait appeler Raj Patel, est entré dans sa mission publique sur terre non pas en tant que Messie, mais plutôt en tant qu’Antechrist...

Pour ma part, je trouve toutes ces déclarations grotesques! D’une manière ou d’une autre! Messie ou Antéchrist, je crois que l’on aura pas besoin de promoteurs de bonnes ou de mauvaises nouvelles, car de l’un ou de l’autre, quand il y aura une manifestation de cette ampleur sur Terre, l’humanité sera mit devant les faits. Si un Dieu ou un Démon s’incarne ainsi sur Terre, je crois qu’il n’y aura pas à "chercher des preuves" et il n’y aura pas de place faite au doute... Une manifestation de cette ordre saura prouver tout de suite qu’elle est supérieurs aux communs des hommes sur tous les plans... cette incarnation nous dépassera par ses Savoirs, ses Sciences, ses Habilités... et, sans aucun doute, cet Être Suprême n’aura pas besoin de technologies pour faire valoir sa présence ou sa suprématie. Dieu ou Démon cet Être sera "omnipotent".


LE TAROT À PROPOS DE L’AVÈNEMENT D’UN MESSIE


Une consultation du Tarot dans sa conception cyclique, à propos de l’Avènement d’un Messie nous amène à faire des associations d'idées allant dans le sens d'un évènement sans précédent qui bouleversera l'humanité... Et on peut sans doute y voir l'annonce de la venue prochaine d'une divinité incarné, sinon le naissance d'une nouvelle ère... 

Effectivement, l’arcane 11 (LA FORCE) indique : 1ère guerre mondiale, l’arcane 12 (LE PENDU) indique : le renversement de la situation, l’industrialisation, une nouvelle manière d’envisager le futur l’arcane 13 (SANS NOM) indique : la 2ème guerre mondiale, l’arcane 14 (TEMPÉRENCE) indique : télécommunication, ondes, nouvelles technologies et modification de l’environnement, le 15 (LE DIABLE) indique : le début de l’ère satanique, l’aliénation par les médias et les dépendances, le dévouement au satanisme, l’arcane 16 indique : qu’il y aura des gouttelettes de répandues dans le ciel et que ce sera la chute de la Grande Babylone, l’ère de l’apocalypse... Alors l’Étoile des Mages (17), cette ÉTOILE annonçant le retour du Messie... Refera-telle son apparition?

Si c,est le cas, ce sera l’heure de la Nouvelle Aube... L’Aube Dorée, le Nouvel Âge tant attendue, de l’Ère du Verseau!

À cette heure solennelle, ce sera alors le temps de préparer les Grandes Noces Alchimiques de LA LUNE (18) et du SOLEIL(19), afin que puisse s’accomplir "Le Grand Œuvre" (21 – LE MONDE). Mais avant que ne s’accomplissent cette Œuvre mystique, il y aura un l’heure "Jugement Dernier" (20 – LE JUGEMENT), et c’est lors de ce décret que ce jouera encore le sort de l’humanité... À partir de cette dernière étape ultime on connaitra enfin le résultat de cette mystérieuse opération alchimique qui œuvre au noir depuis les débuts de la création...

Doit-on souhaiter voir l’humanité choisir les voies de la folie et de l’insouciance (LE MAT), plutôt que les voies de la Sagesse ?

La suite de cette histoire, l’histoire aberrante de l’humanité, est elle de nous voir nous diriger aveuglément vers le gouffre de cet inconnu univers sans fin?

À la différence de cette philosophie New Age pratiquement autodestructrice, la Tarot conseil plutôt de ne pas accepter d’être confondu au néant... Il propose de s'en distinguer...

Il prescrit de ne pas chercher interpénétrer l’ensemble des esprits qui peuples les univers, et à toutes les entités, vibrations, énergies, etc...

Le Tarot soutient que Dieu a fait en sorte de nous faire "unique" et "distinct", chacun de nous. Avec une âme qui nous appartiens de faire s'épanouir sagement... Une âme qui se doit, plutôt que de se mêler au reste de l’univers, devenir autant réceptive à ce qui est bienfaisant, qu’imperméable à ce qui est nuisible... une âme capable de choisir entre ce qui favorable ou non à son épanouissement...

Chacune de nos incarnations, sont, en ce sens, un don du ciel, qui nous donne plein pouvoir sur nous même... Et nous avons, de fait, le droit au  "libre arbitre" et nous pouvons faire des "choix" pour nous-même, car nous sommes entièrement responsable de nous-mêmes, de notre être, notre corps et notre âme... Il n’en tient qu’à nous de faire les bons choix, et ce, à tous les niveaux... que ce soit pour la nourriture qu’on procure à notre corps, ou la nourriture qu’on procure à notre âme... Et le Tarot ne parle pas de "spiritualité" en tant que "ferveur religieuse", mais bien en terme de "bien-être de l’âme".

Le Tarot résume cela de manière simpliste... Un peu comme dans le Petit Prince de Saint-Exupery...

Vous avez votre fleur, votre univers, et en prendre soin c’est prendre soin du Divin!

Le Tarot enseigne aussi que vous êtes à la fois le jardin et le jardinier... Le Tarot explique que tout est une question de préoccupations, d’occupation, d’apprentissages, de soins apportés, de transformation intérieure, d’évolution sur le plan personnel... en somme l’existence c’est : « L’AVENTURE DE L’ACCOMPLISSEMENT DE SOI ».

Or le Tarot ne dit pas que l’on est "Dieu" ou "une partie de Dieu"... Il dit plus simplement que :

"Qu’ils s’agissent de "Dieu", "des Dieux", ou même de ta mère, il faut surtout et avant tout que tu cherches à t’accomplir avec sagesse aux yeux de ceux qui t’on donné la vie, qui t'aime, comme aux yeux de ta propre sagesse intérieure et de ton amour propre.".

En vérité, le Tarot enseigne que tous nos actes, toutes nos pensées et nos paroles sont enregistrées à jamais dans l’espace-temps et résonnent à l’infini dans l’éternité!!!

De ce fait, ce n’est qu’une question de temps avant que chacun de nous se retrouve devant lui-même et soit confronter aux infinis échos de ses actes et pensées...

Le message principal et le plus élémentaire du Tarot est celui-ci :

« On récolte toujours ce qu’on sème »...


C’est là l'un des plus sages, indéniable et incorruptible préceptes de la seule "Vraie Théosophie"... Celle qui ne proclame que des "Vérités" d’ordre "Universelles".

Le Tarot enseigne à faire la part des choses entre "mensonges" et "vérités"; entre "bienfaits" et "nuisances"... Il prescrit donc le discernement plutôt que l'abandon à toutes source d'enseignements ou d'énergie....

En conclusion, le Tarot enseigne bien simplement ceci :

"Apprend à reconnaître tes amis, apprend à reconnaître tes ennemis, et surtout apprend à te connaitre toi-même..."

Aucun commentaire:

Publier un commentaire